Cinquième rapport mondial sur l'apprentissage et l'éducation des adultes

L'éducation des adultes n'atteint pas ceux qui en ont le plus besoin, selon un nouveau rapport de l'UNESCO

À l’échelle mondiale, le principal défi en matière d’apprentissage et d’éducation des adultes est d’atteindre ceux qui en ont le plus besoin. Tel est le message clé du cinquième Rapport mondial de l’UNESCO sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (GRALE 5) qui sera publié le 15 juin 2022, à l'occasion de la 7e Conférence internationale sur l’éducation des adultes à Marrakech, au Maroc.

  • Télécharger le cinquième Rapport mondial sur l'apprentissage et l'éducation des adultes (en anglais uniquement)
  • Télécharger le résumé du cinquième Rapport mondial sur l'apprentissage et l'éducation des adultes

Le rapport de l’UNESCO indique qu’en dépit des progrès réalisés, notamment en ce qui concerne la participation des femmes, ceux qui ont le plus besoin de l’éducation des adultes - les groupes défavorisés et vulnérables tels que les minorités autochtones, les populations rurales, les migrants, les seniors, les personnes handicapées ou les détenus - restent souvent privés d’accès aux apprentissages.

Près de 60 % des pays n’ont constaté aucune amélioration concernant la participation des personnes handicapées, des migrants ou des détenus. Et 24 % d’entre eux ont indiqué que la participation des populations rurales a diminué. De même, la participation des seniors a reculé dans 24 % des 159 pays interrogés. Le GRALE 5 appelle les États membres à améliorer leur approche en s’appuyant sur des investissements appropriés qui garantissent à chaque adulte des opportunités d’éducation.

« J’appelle les gouvernements et la communauté internationale à conjuguer nos efforts et à prendre les mesures nécessaires pour faire du droit à l'éducation une réalité pour tous, indépendamment de l’âge, de l’identité et du lieu de résidence », déclare Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO. « La rapidité des mutations technologiques et sociales ainsi que l’ampleur des défis mondiaux exigent que les citoyens aient accès à de nouveaux apprentissages tout au long de leur vie. La requalification et l’amélioration des compétences par l’apprentissage et l’éducation des adultes doivent devenir des pratiques courantes. La capacité d’apprendre constitue la compétence ultime du XXIe siècle. »  
Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO

Un éventail d'apprenants plus large

Plus de la moitié des pays ont signalé une augmentation de la participation aux programmes d’apprentissage et d’éducation des adultes depuis 2018, toutefois des défis subsistent. Si la participation des femmes et des jeunes s’est considérablement améliorée, la participation globale à l’apprentissage et à l’éducation des adultes reste insuffisante.

Dans 23 % des 159 pays ayant soumis des données pour GRALE 5, moins de 1 % des jeunes et des adultes âgés de 15 ans et plus participent à des programmes d’éducation et d’apprentissage. L’Afrique subsaharienne arrive largement en tête avec 59 % des pays déclarant qu’au moins un adulte sur cinq en bénéficie. Ce chiffre tombe à seulement 16% dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes et à 25% en Europe. Le taux de participation élevé en Afrique peut notamment s’expliquer par une forte demande d’alphabétisation des adultes et par un enseignement dit de la seconde chance.

Une amélioration de la qualité

La plupart des pays ont fait état de progrès en matière de qualité des programmes, d’évaluation et de professionnalisation des éducateurs d’adultes. Plus des deux tiers ont signalé des progrès dans la formation initiale et continue de ces derniers, ainsi que dans leurs conditions d’emploi, même si ces progrès varient considérablement selon les régions et les groupes de revenus. La qualité de l’éducation des adultes s’en trouve améliorée.

Aux Philippines, de nouvelles normes d'enseignement du personnel encadrant dans le domaine de l'AEA

Le ministère de l'Éducation a publié en 2017 une note sur l'adoption et la mise en œuvre nationale des normes professionnelles nationales pour le personnel enseignant (Philippine Professional Standards for Teachers, PPST). Par cette mesure, il a reconnu l'importance des normes professionnelles dans la formation continue et l’avancement professionnel de l’ensemble de la profession, sur la base du principe de l'apprentissage tout au long de la vie. Après la publication du mémorandum, les nouvelles orientations et formations ont été déployées en 2018 et 2019. Un système de gestion de la performance axé sur les résultats pour le personnel enseignant du ministère a également été mis à jour et harmonisé avec le PPST.

En savoir plus (GRALE 5, p. 95)

Filipina
En Estonie, un rapport sur les mesures de contrôle de la qualité des programmes d’AEA

L'Estonie a indiqué que les mesures de contrôle de la qualité constituent un facteur important dans l'élaboration et le suivi de curriculums AEA de qualité. La pertinence et la cohérence des acquis de l'apprentissage sont évaluées avant leur homologation dans le système d'information sur l'éducation estonien par des commissions et des spécialistes nommés par le ministre de l'éducation et de la recherche. Depuis 2015, le système d'information sur la main-d'œuvre et les compétences est utilisé pour analyser les besoins du marché du travail et les compétences requises pour le développement économique futur. Les résultats de ces analyses fournissent des informations sur les lacunes en matière de compétences, qui sont ensuite intégrées dans les programmes d'études pour les maintenir à jour. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 89)

Estonian Woman
En Roumanie, une approche innovante pour améliorer l’AEA : le programme « Seconde chance »

Le programme roumain « Seconde chance » vient en aide aux adolescents, aux jeunes et aux adultes issus de milieux divers qui n'ont pas suivi ou terminé l'enseignement primaire ou secondaire. Afin d'assurer la qualité de ce programme, les points suivants ont été définis :

un programme scolaire sous forme de modules; un système de crédits pour l'éducation de base; une procédure d’évaluation; la certification et la reconnaissance des compétences précédemment acquises par les apprenants pour assurer un programme de formation individualisé; des programmes de formation pour le personnel enseignant; la mise à disposition de supports pédagogiques adaptés aux besoins des apprenants.

En savoir plus (GRALE 5, p. 88)

Romanian girl
Au Costa Rica, une vision holistique de l’éducation à la citoyenneté

Au Costa Rica, la promotion d’une citoyenneté active et globale grâce à l’AEA fait l’objet d’une vision holistique. De nombreuses expériences montrent en effet que la citoyenneté ne s’arrête pas aux limites d’un seul domaine ou d’une seule discipline. Elle ne peut pas non plus être réduite au contenu d’un programme de formation. L'éducation à la citoyenneté doit guider l'ensemble du processus d'enseignement et d'apprentissage ; elle implique donc l'ensemble de la communauté éducative ainsi que les personnes en formation. Par exemple, il doit y avoir une cohérence entre la théorie et la pratique. Les cours magistraux ne peuvent pas se concentrer sur les valeurs éthiques et civiques tout en étant prodigués avec des pratiques pédagogiques autoritaires. La responsabilité et les droits ne s'apprennent que si leur conceptualisation va de pair avec la pratique, et si la pratique elle-même est conceptualisée. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 99)

Costa Rican Man
Au Pérou, des mesures pour garantir la qualité de l'AEA et mieux répondre aux besoins des apprenants.

Le Pérou a indiqué avoir approuvé des programmes de formation pour l'AEA à la suite de séances de travail avec le personnel enseignant, les apprenantes et les apprenants. Ces programmes portent une attention particulière aux caractéristiques, aux besoins et aux attentes des apprenants adultes. Les améliorations portent sur les points suivants

La mise à disposition de supports pédagogique et de matériel; la validation du contenu; le développement des compétences identifiées avec l’aide des jeunes adultes et des apprenants adultes; des approches de l'apprentissage structurées par niveaux, de débutant à intermédiaire et avancé; la mise à disposition de formations et de guides pour les éducateurs d'adultes.

En savoir plus (GRALE 5, p. 90)

Peruvian Woman
En Malaisie, des mesures pour assurer une programmation AEA de haute qualité

Les différents prestataires d'AEA en Malaisie effectuent des évaluations et cherchent à améliorer continuellement la qualité des programmes afin de faire progresser les résultats de l'apprentissage chaque semestre, comme l'exige l’Agence malaisienne des certifications (Malaysian Qualifications Agency, MQA). La MQA a élaboré plusieurs directives pour la qualité de l'AEA, notamment :

Le Code de bonnes pratiques pour l'accréditation des programmes (COPPA) Edition 2 (2018)

Le Code de bonnes pratiques pour l'accréditation des programmes : Formation ouverte et à distance (COPPA:ODL) Deuxième édition (novembre 2019)

Code de bonnes pratiques pour l'accréditation des programmes d'EFTP (COPPA) (octobre 2019).

Savoir plus (GRALE 5, p. 88)

Malaysian Woman
Au Kenya, un programme de formation par les compétences lancé en 2019

Le Kenya a annoncé le lancement de son nouveau programme de formation par les compétences (Competency-Based Curriculum, CBC) en 2019. Celui-ci vise à garantir que chaque apprenant soit compétent dans sept domaines fondamentaux à la fin de chaque cycle d'apprentissage :

la communication et la collaboration; la pensée critique et la résolution de problèmes; l'imagination et la créativité; la citoyenneté; la capacité d'apprendre à apprendre; la confiance en soi et dans son autonomie; la culture numérique.

Le Plan stratégique du secteur de l'éducation nationale 2018-2022 (National Education Sector Strategic Plan, NESSP) du pays prévoit des équivalences et des passerelles entre ces compétences et le parcours formel à des fins d'accréditation.

En savoir plus (Grale 5, p. 89)

Kenyan Man
En Ouganda, une approche de l'alphabétisation liée au développement

L'Ouganda a constaté des progrès dans l'amélioration de la qualité de l'AEA en reliant les connaissances et les compétences en matière d'alphabétisation et de calcul au contexte, aux besoins et aux intérêts spécifiques des communautés. Ce programme promeut l'intégration en tant que clé du développement et de la mise en œuvre d'une approche à la fois multidimensionnelle et multidisciplinaire de l'éducation des adultes et de son développement. Grâce à cette approche mixte, les partenaires s'efforcent de mobiliser différents types de participants à l'AEA à tous les niveaux de mise en œuvre impliquant différents services gouvernementaux. Cette approche encourage la contribution des ressources des communautés locales en plus du soutien financier de différents départements gouvernementaux.

En savoir plus (GRALE 5, p. 98)

Ugandan Man
En Allemagne, les TIC permettent l'alphabétisation, la formation professionnelle et améliorent l’enseignement

L'Allemagne illustré ses progrès par l'exemple du lancement d'un portail en ligne utilisant les TIC pour promouvoir l'alphabétisation, l'apprentissage d'une seconde langue et la formation aux compétences de base. Plus de 6 millions d'adultes en Allemagne ont un faible niveau d'alphabétisation et, pour environ la moitié d'entre eux, l'allemand n'est pas leur langue maternelle mais leur seconde langue. Environ 40 % des migrants en Allemagne ont des difficultés à lire et à écrire en allemand. Le portail VHS (www.vhs-lernportal.de) propose plusieurs programmes d'apprentissage en ligne et gratuits, dont un pour l'allemand comme seconde langue, et d’autres pour l'alphabétisation et la formation aux compétences de base. En 2020, le portail d'apprentissage comptait 425 000 utilisateurs (environ 400 000 apprenantes et apprenants et 25 000 tuteurs-enseignants). Cette plateforme est complètement gratuite.

En savoir plus (GRALE 5, p. 93)

German Man

L’éducation à la citoyenneté, clé du développement durable

La réponse aux défis contemporains, tels que le changement climatique et la numérisation, requiert des citoyens informés, formés, engagés et actifs, qui reconnaissent à la fois leur humanité commune et leurs obligations envers les autres espèces et la planète. L’éducation à la citoyenneté est un outil essentiel dans cet effort. Dans un chapitre thématique spécial, le GRALE 5 indique que près des trois quarts (74 %) des pays élaborent ou mettent en œuvre des politiques relatives à l’éducation à la citoyenneté.

Promotion de l’éducation, de l’altruisme et de l’engagement civique

En Algérie, le projet Promotion de l'éducation, de l'altruisme et de l'engagement civique (PEACE) s’adresse à  des étudiants algériens et à de jeunes leaders à besoins spécifiques qui traitent ensemble des problèmes sociaux au sein de leurs communautés. Les activités du projet ont quatre grands objectifs : renforcer la capacité des universités algériennes et des organisations de la société civile à offrir conjointement des opportunités de bénévolat et de carrière aux étudiants ; assurer la direction du projet, avec planification et formation sur les compétences pour l’emploi ; accroître la participation des étudiants aux projets de service communautaire; et maximiser la durabilité future du programme en s'appuyant sur les initiatives actuelles du gouvernement et des donateurs, en renforçant les réseaux existants de la société civile, en créant de nouveaux partenariats et en renforçant les capacités locales de formation.

En savoir plus (GRALE 5, p. 146)

Algerian Man Wheelchair
L’association Femmes et Société

L'association Femmes et Société a été fondée en Égypte en 1994 dans le but de travailler dans les bidonvilles pour aider les personnes démunies à exercer leurs droits fondamentaux et à disposer de mécanismes et d'outils efficaces, productifs et influents leur permettant d’exercer leurs droits sociaux, politiques et économiques en se basant sur les normes de justice sociale. L'association s’est donnée pour mission de créer un réseau permettant aux citoyens démunis de participer aux activités politiques et aux processus de prise de décision aux niveaux communautaire et national. L'association s’attache à construire des modèles efficaces de partenariats entre les acteurs publics, privés et non-gouvernementaux, à former des coalitions et des alliances aux niveaux national, régional et international, à developper les valeurs de participation active dans la formulation et le suivi des politiques, et à mettre en oeuvre des programmes et des projets dans les domaines de l’éducation, de la formation et de l’apprentissage tout au long de la vie en tant que piliers essentiels du progrès, du développement et du développement communautaire durable.

En savoir plus (GRALE 5, p. 140)

Happy Egyptian Woman
Service d’information sur l’éducation civique des femmes leaders irakiennes

Le Service d’information sur l’éducation civique des femmes leaders irakiennes a été créé en 2010 par Souktel (opérateur technologique irakien) et Mercy Corps, agence de développement internationale, dans le cadre du projet Empowering Women Peace Builders (Autonomiser les femmes, architectes de la paix) de cette agence en Irak. L'objectif des services mobiles, dans le cadre de ce programme, est de mettre en relation les membres féminins de la communauté occupant des postes de direction dans les régions rurales d'Irak avec des pairs ou des conseillers dans d'autres parties du pays.

Le programme sensibilise les femmes à la façon dont fonctionnent le gouvernement et les autres communautés, et donne aux femmes rurales une chance égale de s'engager dans les sphères politiques et sociales.

En savoir plus (GRALE 5, p. 141)

Iraqi Women Enjoying Their Time
Programme d'éducation de la petite enfance, familiale et communautaire en Palestine

Dans le but de promouvoir l’accès à l’éducation et le développement socio-économique global, un groupe d’éducateurs et de travailleurs sociaux palestiniens a créé en 1984 la « Fondation pour les Programmes d’éducation de la petite enfance, familiale et communautaire (la Fondation) », sous la forme d’une ONG à but non lucratif financée par le gouvernement allemand et plusieurs fondations internationales. Elle vise essentiellement à : développer et préserver l’identité palestinienne ; améliorer la qualité de vie du peuple palestinien ; et promouvoir la responsabilité sociale, l’autonomie et le développement communautaires des Palestiniens en Israël et dans les territoires palestiniens par le biais de programmes de formation holistiques, intergénérationnels, scolaires, familiaux et communautaires ainsi que de programmes de formation à l’exercice de responsabilités.

En savoir plus (GRALE 5, p. 150)

Palestinian dude
Shodhini: L’éducation des filles dans l’Inde rurale

En Inde, dans de nombreux villages, les déplacements des filles sont restreints et le mariage arrangé existe toujours. Dans le cadre d'un projet soutenu par l'ASPBAE (Bureau d’éducation des adultes pour l’Asie et le Pacifique Sud) et l'UIL, un groupe de jeunes villageoises marginalisées ont réalisé qu'avec cet organisme, elles pouvaient apprendre, remettre en question et changer leur monde. C’est de là qu’est née Shodhini.

Shodhini est un mot sanskrit qui signifie chercheuse, mais c’est également le titre d'un projet de recherche-action sur l'éducation des filles en milieu rural mis en place dans le cadre du YAR, projet de recherche-action mené par des jeunes sur l'éducation des filles. Dans ce processus de recherche, les jeunes femmes ont appris à faire une quantité de choses qu'elles n'avaient jamais faites auparavant. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 142)

Indian Woman
Éducation communautaire non formelle

En 2009, la Thaïlande a mis en œuvre une politique d'éducation communautaire pour les adultes sous la direction du Bureau de l'éducation non formelle et informelle dans le but de promouvoir les centres d'apprentissage communautaires et l'apprentissage de la citoyenneté au niveau communautaire sous forme de forums de discussion, d’activités religieuses, de programmes artistiques et culturels, d’activités sportives ou liées à la démocratie.

Les CLC sont un facteur essentiel des possibilités d’apprentissage. Selon le Bureau régional d’éducation de l'UNESCO pour l'Asie et le Pacifique à Bangkok, « pas moins de 170 000 CLC fonctionnent dans toute la région, ce qui est considéré comme une reconnaissance rapide et positive de l'importance d'institutionnaliser l'apprentissage tout au long de la vie au niveau local et d’en faciliter l’accès pour les membres de la communauté » (UIL et NILE, 2017).

En savoir plus (GRALE 5, p. 149)

Thai Man
Programme d'éducation et d'apprentissage à la citoyenneté mondiale pour les adultes en République islamique de Mauritanie

Le Programme d'éducation et d'apprentissage à la citoyenneté mondiale pour les adultes en République islamique de Mauritanie a été créé avec le soutien de l'UNESCO et dans le cadre du Programme national de renforcement des capacités pour l'éducation (CapED) dans le but de piloter les formations intégrant l'ECM dans les programmes d'alphabétisation et d'éducation non formelle. Les programmes d'alphabétisation sont particulièrement pertinents en Mauritanie, pays où l'éducation universelle n'est pas encore réalisée et où l'AEA est insuffisamment financée. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 130)

Mauritanian Man
Allemagne : des dispositions spéciales pour la formation professionnelle

Le nouveau gouvernement allemand a inclus dans son programme politique des dispositions spéciales pour la formation professionnelle. Il s'engage à motiver à apprendre tout au long de la vie, à étendre les bourses d'études (BAföG), à débloquer des indemnités de subsistance pour la formation à temps partiel, à promouvoir la formation continue au même niveau que le cadre de qualifications allemand ainsi qu’une deuxième formation pleinement qualifiée, en augmentant considérablement, pour ce faire, les taux de financement et les indemnités, et en comblant les déficits dans le financement du BAföG.

L'éducation civique a bénéficié d’une attention particulière en tant que maillon de plus en plus important de la chaîne de l'éducation. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 147)

German guys
Kenya : utiliser les TIC dans l’éducation des adultes

Les activités signalées par le Kenya pour mettre en œuvre son plan stratégique (2018-2020) visant à intégrer les TIC dans l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation de l'éducation des adultes et de la formation continue consistent à :

Mener une enquête de base sur l'infrastructure à tous les niveaux d'apprentissage dans l’éducation des adultes et la formation continue; effectuer une évaluation des besoins afin d’identifier les lacunes dans l'intégration des TIC dans les programmes d'éducation des adultes et de formation continue, puis combler ces lacunes au niveau de la conception et des prestations; former en permanence les instructeurs et les formateurs pour adultes sur l'intégration des TIC dans la pratique de l'enseignement; développer et/ou acquérir davantage de ressources TIC à tous les niveaux de l'éducation des adultes et de la formation continue

En savoir plus (GRALE 5, p. 138)

Kenyan guy
L'Australie crée un nouveau certificat d'enseignement supérieur à partir d'un cursus court

Un nouveau type de qualification de l'enseignement supérieur, le certificat de premier cycle (UC), a été ajouté au cadre australien des qualifications (AQF) afin de proposer une formation courte dans le cadre du programme d'aide à l'enseignement supérieur du gouvernement australien pour faire face à la COVID 19. L'UC a été créé pour soutenir les travailleurs touchés par la pandémie en leur offrant des opportunités de reconversion, de perfectionnement et d'amélioration de l'employabilité. Il permet aux personnes possédant des connaissances et des compétences de poursuivre leurs études, de se perfectionner sur le plan professionnel, de trouver un emploi et de participer à l’apprentissage tout au long de la vie. L'UC est la première formation courte de premier cycle à être officiellement reconnue dans le cadre de l'AQF. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 104)

Australian Woman
Roumanie : des formations en « connaissances environnementales » pour les apprenants adultes

En Roumanie, le processus d'enseignement-apprentissage sur la protection de l’environnement, la préservation et la biodiversité contenu dans le programme de « seconde chance » en milieu scolaire a pour objectif d’aider les apprenants à mieux comprendre l'importance de la durabilité scientifiquement fondée. Le programme d’études couvre les thèmes suivants :

Sources et conséquences de la pollution de l'air et de l'eau, mesures de prévention; « Rapports alimentaires » avec la flore et la faune (y compris les variétés aquatiques), et activités des populations des plaines et des montagnes; Protection des ressources naturelles et indispensables 

En savoir plus (GRALE 5, p. 156)

Romanian Man

Il est impératif d’augmenter le financement de l’apprentissage et de l’éducation des adultes

Le rapport GRALE 5 montre qu'il reste beaucoup à faire pour atteindre le niveau d'investissement requis pour que l'apprentissage et l'éducation des adultes réalisent pleinement leur contribution aux Objectifs de développement durable. Il existe de grandes divergences en termes de financement public consacré à l'apprentissage et à l'éducation des adultes, 22 pays sur 146 consacrant 4 % ou plus de leurs dépenses publiques d'éducation à l'apprentissage et à l'éducation des adultes, et 28 y consacrant moins de 0,4 %. Alors que la pandémie de COVID-19 a exercé une pression supplémentaire sur les budgets nationaux, le sous-investissement dans l'apprentissage et l'éducation des adultes frappe le plus durement les personnes socialement défavorisées.

Allocations budgétaires, bourses d'études et incitations en Malaisie

Le gouvernement malaisien a augmenté les bourses d'études, les incitations et les allocations budgétaires pour les bénéficiaires des programmes AEA et d'apprentissage et d'éducation tout au long de la vie proposés à certains groupes spécifiques. Les fonds ont notamment été consacrés à l'amélioration de l'offre de TIC pour les adultes en général, à l'octroi de bons aux jeunes adultes pour soutenir l'EFTP et la requalification, à l'octroi de fonds aux peuples autochtones pour améliorer l'alphabétisation et les compétences entrepreneuriales, et à des budgets interministériels pour soutenir l'apprentissage des adultes dans des domaines liés à la santé et à la protection sociale.

En savoir plus (GRALE 5, p. 66)

Malaysian Man
Des financements pour maintenir les jeunes à l'école et soutenir la formation professionnelle en Lettonie

La Lettonie a fait du soutien aux jeunes et aux adultes peu qualifiés une priorité.

Une attention particulière est accordée à l'aide aux jeunes de 15 à 24 ans pour qu'ils restent dans le système éducatif. 

Un programme intitulé « Mise en œuvre de programmes d'enseignement professionnel initial dans le cadre de la garantie pour la jeunesse ».

Le projet « Know and Do » (Savoir et faire) vise à raviver la motivation des jeunes âgés de 15 à 29 ans qui ne poursuivent pas d'études.

En savoir plus (GRALE 5, p. 67)

Latvian men
L'approche de Maurice en matière de financement pour les adultes diplômés sans emploi

Maurice a indiqué que son conseil de Développement des ressources humaines (HRDC) est chargé de «  prendre soin et de favoriser le développement de la main-d'œuvre à Maurice, en adéquation avec les exigences d'une économie à croissance rapide » et a mis en place divers programmes et projets qui donnent la priorité à la formation des diplômés sans emploi. Par exemple, le Programme de formation des diplômés pour l'emploi (Graduate Training for Employment Scheme, GTES) vise à améliorer l'employabilité des adultes diplômés sans emploi en leur permettant d'acquérir des compétences correspondant aux exigences d'un marché du travail en constante évolution. Ce programme assure la formation et le placement des diplômés sans emploi en entreprise pour une période n'excédant pas un an, avec la possibilité d'un recrutement en fin de contrat. 

En savoir plus (GRALE 5, p. 68)

Mauritius Man
La répartition des dépenses de l'AEA dans le budget du développement social en Ouganda

En Ouganda, 0,6 % du budget national alloué au secteur du développement social est consacré aux activités d'AEA non formelles. En chiffres absolus, le gouvernement alloue chaque année 2 milliards de shillings ougandais (environ 500 000 USD) à ce secteur, notamment pour la mise en œuvre son programme d'alphabétisation des adultes. 

Malgré ces informations, selon les rapports de l'Ouganda, les données concernant le financement global de l'alphabétisation et de l'éducation des adultes sont insuffisantes et dispersées entre plusieurs ministères, dont ceux en charge de l'éducation, de la santé, du développement social et de l'agriculture.

En savoir plus (GRALE 5, p. 67)

Ugandan Woman
Le financement des différents groupes cibles de l'AEA en Jordanie

Le gouvernement jordanien alloue un financement direct à différents groupes dans ses budgets consacrés à l’AEA. Par exemple, le financement destiné à fournir des services appropriés aux personnes âgées, hommes et femmes, se concentre en particulier sur les personnes en situation de handicap et ayant des besoins particuliers.

Le ministère de l'Éducation jordanien alloue un budget pour les programmes d'éducation non formelle, y compris l'éducation des adultes et les programmes d'alphabétisation, pour les cours du soir et pour un programme de sensibilisation à la culture destiné aux personnes déscolarisées. Pour les personnes sans emploi, le ministère du Travail a un budget spécifique à l'offre de formation en vue de trouver un nouvel emploi. Enfin, le gouvernement soutient des programmes d'éducation et de formation pour les réfugiés syriens. Ces programmes sont principalement financés par des partenaires.

En savoir plus (GRALE 5, p. 66)

Jordanian Man

À propos du Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes

Publié par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, le Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes examine dans quelle mesure les États membres de l’UNESCO mettent en pratique leurs engagements internationaux en matière d’apprentissage et d’éducation des adultes. Les rapports combinent des données d’enquête, des analyses politiques et des études de cas afin de fournir aux décideurs politiques et aux professionnels des recommandations solides et des exemples de bonnes pratiques. Cinq rapports ont été publiés depuis 2009

À propos de la septième Conférence internationale sur l'éducation des adultes

Du 15 au 17 juin 2022, des participants du monde entier se réuniront à Marrakech (Maroc) pour la septième Conférence internationale sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VII). Ils dresseront le bilan des avancées en matière d’apprentissage et d’éducation des adultes, discuteront des défis à relever et élaboreront un nouveau cadre d’action pour faire de l’apprentissage et de l’éducation des adultes une réalité dans le monde entier. La CONFINTEA VII est accueillie par le Royaume du Maroc et coorganisée avec l’UNESCO.

Site web de la conférence