people walking arial view

Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes

Le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes constitue un réseau d’envergure mondiale axé sur les politiques internationales et une source d’inspiration, de savoir-faire et d’exemples de bonnes pratiques.

Le Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO constitue un réseau d’envergure mondiale axé sur les politiques internationales et une source d’inspiration, de savoir-faire et d’exemples de bonnes pratiques. Il a pour mission de soutenir et d’accélérer la pratique de l’apprentissage tout au long de la vie dans les villes du monde entier en stimulant le dialogue sur les politiques et l’apprentissage mutuel entre les villes membres, en forgeant des liens, en favorisant les partenariats, en créant des capacités et en développant des instruments qui encouragent et reconnaissent les progrès accomplis.

217 UNESCO
Les villes apprenantes

favoriser l'apprentissage tout au long de la vie pour leurs citoyens.

60 pays
accueillent des villes apprenantes de l'UNESCO

qui encouragent la collaboration internationale.

> 250 millions
d'habitants des villes apprenantes de l'UNESCO

bénéficient d'opportunités d'apprentissage tout au long de leur vie.

D'ici 2030,
la communauté mondiale cherchera à

garantir à tous des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie.

Image features a woman and an older man looking at a laptop. A woman and baby are in the background.

Pour l’UNESCO, une ville apprenante est une ville qui:

  • mobilise efficacement ses ressources dans tous les secteurs pour favoriser un apprentissage inclusif, allant de l’éducation de base à l’enseignement supérieur ;
  • ravive l’apprentissage dans les familles et communautés ;
  • facilite l’apprentissage pour l’emploi et au travail ;
  • étend l’usage des techniques modernes d’apprentissage ;
  • améliore la qualité et l’excellence de l’apprentissage et
  • favorise une culture de l’apprentissage tout au long de la vie.

 

Ce faisant, la ville apprenante favorise l’autonomisation individuelle et l’inclusion sociale, le développement économique et la prospérité culturelle ainsi que le développement durable.

Image features solar panels, greenspace, and skyscrapers in the background.

Le réseau GNLC soutient la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 4 ("Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie") et l'ODD 11 ("Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables"). Les villes apprenantes favorisent les environnements verts et sains, s'efforcent de parvenir à l'équité et à l'inclusion, et soutiennent le travail décent et l'esprit d'entreprise. Elles sont donc des moteurs essentiels de la durabilité au niveau local, tant dans les zones urbaines que rurales.

Objectifs de durabilité de l'ONU
Nous devons créer un climat culturel qui permette l'apprentissage tout au long de la vie pour tous les habitants de la planète.
Ban Ki Moon Ancien Secrétaire général des Nations Unies
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Mexique : Huejotzingo

En plaçant l'apprentissage tout au long de la vie au cœur de son développement, Huejotzingo s’est transformée. À l’origine, communauté agricole, elle est devenue le centre industriel de l'État mexicain de Puebla.

Mexico: Huejotzingo view of city and volcano
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Arabie saoudite : Ville industrielle de Jubail

Plus grande ville industrielle pétrochimique du monde, la ville industrielle de Jubail doit continuer à promouvoir la production industrielle durable en veillant à ce que sa population de plus de 200 000 habitants soit dotée de connaissances et de compétences complètes. 

Image features a small ampitheatre on the coast of Jubail Industrial City, Saudi Arabia
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Australie : Wyndham

L'apprentissage tout au long de la vie à Wyndham est mis en œuvre par un large réseau de parties prenantes, allant de l'administration de la ville aux établissements d'enseignement, au secteur privé et au grand public, entre autres.

Image features the Werribee River in Wyndham, Australia.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Égypte : Damiette

Grâce à l'apprentissage tout au long de la vie, Damiette cherche à promouvoir le développement durable, à améliorer les compétences de base des adultes et la santé publique d'une population de plus de 330 000 habitants.

Image features a panorama of the harbour and city of Damietta, Egypt.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : France : Clermont-Ferrand

L'apprentissage tout au long de la vie est au cœur de toutes les politiques publiques de Clermont-Ferrand.

Image features buildings and streets in France: Clermont-Ferrand.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Irlande : Dublin

L'investissement dans le capital humain est essentiel au bon développement de Dublin, et l'apprentissage tout au long de la vie est la clé de cet effort.

Image features a busy street in Dublin, UK.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : République de Corée : Osan

L'objectif d'Osan est de servir de lieu « où les citoyens et l'apprentissage sont unis ».

Image features the skyline of Osan, Republic of Korea
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : République populaire de Chine : Shanghai

Shanghai s'est toujours engagée à un haut niveau dans le concept de ville apprenante.

Image features skyscrapers in Shanghai.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Qatar : Al Wakra

Al Wakra est devenue l'une des plus grandes villes du Qatar, comptant plus de 80 000 habitants.

Image features a street in Al Wakra, Qatar.
Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO Lauréat : Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord : Belfast

La ville de Belfast utilise l'apprentissage pour lutter contre les inégalités et améliorer la qualité de vie de tous ses citoyens.

Image features the city of Belfast at night.

Comment le projet a-t-il évolué ?

En 2013, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie a créé le Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO pour favoriser la cohésion sociale, le développement économique et le développement durable dans les zones urbaines. Cette année-là, la première Conférence internationale sur les villes apprenantes a adopté la Déclaration de Pékin sur la création des villes apprenantes et le Référentiel de la ville apprenante qui sont les documents d’orientation du réseau. En 2015, le réseau a commencé à accepter des membres. Depuis, il est devenu l’une des forces motrices pour promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie et ainsi permettre d’atteindre les Objectifs de développement durable de l’ONU au plan local.  

De nouvelles règles d’adhésion ont récemment été introduites, à savoir :

  • La Commission nationale pour l’UNESCO peut avaliser les demandes d’adhésion au Réseau de l’UNESCO de trois villes au maximum par cycle d’adhésion.
  • Un appel à candidatures est lancé tous les deux ans, ouvert pour une période de deux mois pendant laquelle les villes peuvent soumettre leurs demandes d'adhésion à leur Commission nationale pour l'UNESCO. Après cette période de candidature, la commission nationale pour l'UNESCO dispose d'un mois pour envoyer les candidatures approuvées à l'équipe de coordination GNLC de l'UNESCO.
  • Les villes membres doivent soumettre un rapport d’avancement détaillant la mise en oeuvre de leur stratégie de ville apprenante. Ces rapports d’avancement doivent être soumis tous les deux ans.
Image features people sitting on a hill in a park

Qui peut adhérer ?

Les acteurs clés et/ou autorités d’une ville située dans un État membre de l’UNESCO qui souhaitent adopter le concept de ville apprenante peuvent déposer une demande d’adhésion à la condition que cette dernière ait été formellement approuvée par le maire de la ville ou l’autorité compétente.

Qui est membre du GNLC de l’UNESCO ?

Le membre est la ville elle-même, représentée par son maire et/ou l’autorité compétente représentant la ville. Tous les représentants officiels agissent en tant que délégués de la ville.

Quelles sont les conditions d’adhésion ?

Pour rejoindre le réseau, la municipalité doit poursuivre l’objectif de permettre l’apprentissage tout au long de la vie et de devenir ville apprenante, dans l'esprit des valeurs et des objectifs qui guident l'UNESCO dans la recherche du dialogue et de la coopération internationale.

Les stratégies exposées dans les documents clés, la Déclaration de Pékin sur la création des villes apprenantes et les Caractéristiques clés des villes apprenantes doivent être adoptés par le maire de la ville qui approuvera la demande d’adhésion. La ville doit compléter le formulaire de demande d’adhésion et le soumettre pour approbation à la Commission nationale pour l’UNESCO compétente. Par ailleurs, les membres doivent aussi soumettre tous les deux ans un rapport d’avancement de leur projet de ville apprenante à l’équipe de coordination du réseau.

En savoir plus

From emergency to resilience: building healthy and resilient cities through learning; fifth International Conference on Learning Cities, Yeonsu, Republic of Korea, 27 to 30 October 2021: conference report
UIL
2022
UNESCO
0000380657
Snapshots of learning cities’ responses to COVID-19
UIL
2021
UNESCO
0000378050
How cities are utilizing the power of non-formal and informal learning to respond to the COVID-19 crisis
UNESCO
2020
UNESCO
0000374148