Forum du secteur privé

Last update: 9 juin 2022

Placée sous le thème « Apprentissage et éducation des adultes en vue du développement durable – un programme transformateur », la septième Conférence internationale sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VII) se tiendra du 15 au 17 juin 2022 et sera organisée par l’UNESCO en coopération avec le Gouvernement marocain.

Le Forum du secteur privé, manifestation parallèle essentielle précédant la Conférence internationale, se tiendra en ligne le mardi 14 juin 2022 de 12 heures à 15 heures (GMT+1). Il offrira l’occasion de réfléchir aux meilleures pratiques et aux contributions actuelles des acteurs du secteur privé en matière d’apprentissage et d’éducation des adultes ainsi que d’étudier l’évolution du rôle du secteur privé dans nos sociétés en mutation rapide.

Collaborer à l’apprentissage et à l’éducation des adultes
Two women learning with laptop

Le Forum du secteur privé abordera trois grands thèmes – L’avenir du travail, Diversité et participation inclusive et Vers la citoyenneté mondiale active – en lien avec CONFINTEA VII. Il se conclura par une séance consacrée aux Perspectives pour l’avenir, en vue de formuler des recommandations clés et de recenser les mécanismes permettant d’accroître la mobilisation du secteur privé et d’établir un écosystème plus solide pour promouvoir l’apprentissage et l’acquisition de compétences tout au long de la vie.

Le Forum sera suivi d’une séance de « marché » virtuel de 15 h 30 à 16 h 30 (GMT+1) qui aura pour objet de présenter des solutions prometteuses sur l’apprentissage numérique et l’acquisition des compétences essentielles au XXIe siècle afin d’accroître l’employabilité dans différents contextes, et d’aider à amorcer le dialogue sur les possibilités de partenariats et de collaboration pour un rapide développement dans le monde entier.

Des représentants du secteur privé, de gouvernements, d’organisations multilatérales, de syndicats, de jeunes, d’ONG, des éducateurs et des apprenants participeront au Forum du secteur privé et au « marché » virtuel.

Une interprétation sera assurée en anglais, arabe, espagnol et français