Actualité

Les ministres de l'Éducation s'engagent à augmenter le financement et à élargir le champ d'action de la RAMAA

Participants of the RAMAA meeting in Abidjan, September 2022

Lors d'un événement parallèle organisé à Abidjan (Côte d'Ivoire), le 9 septembre 2022 dans le cadre des célébrations de la Journée internationale de l'alphabétisation 2022, 11 ministres de l'éducation ont adopté la Déclaration d'Abidjan, qui souligne la pertinence du programme « Recherche Action : mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation » (RAMAA) de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL). L'objectif de la RAMAA consiste à renforcer les capacités des acteurs de l'éducation dans 12 pays d'Afrique francophone pour évaluer et suivre la qualité des programmes d'alphabétisation des jeunes et des adultes.

En adoptant la Déclaration, les ministres ont reconnu que, malgré les progrès réalisés, leurs pays manquent toujours de données pertinentes permettant d’étayer l’élaboration des politiques d'alphabétisation – et ils considèrent que la RAMAA joue un rôle clé pour y remédier. Les ministres se sont donc engagés à allouer les fonds nécessaires pour accroître la mise en œuvre de la RAMAA et sont convenus de mobiliser des fonds supplémentaires.

Les participants à la réunion d'Abidjan se sont également entendus pour élargir la portée de la RAMAA en envisageant des alternatives éducatives, rebaptisant l'initiative « Recherche-action sur la mesure de l'alphabétisation et des alternatives éducatives » (RAMAED). Enfin, les ministres ont appelé à un renforcement de la collaboration entre l’UIL et la Conférence des ministres de l'éducation des pays francophones (CONFEMEN) pour adapter les outils de mesure destinés à l'évaluation des alternatives éducatives et de la formation professionnelle de base dans les pays concernés.

Télécharger la Déclaration d'Abidjan

Contexte

La RAMAA a pour objectif de développer les capacités nationales d'évaluation et de suivi de la qualité des programmes d'alphabétisation, ainsi que d'informer les décideurs politiques et les partenaires de développement concernant le retour sur investissement des programmes d'alphabétisation en mesurant le niveau réel d'alphabétisme acquis. La RAMAA est basée sur un cadre méthodologique qui prend en compte les spécificités culturelles, éducatives et linguistiques, ainsi que les connaissances et les capacités des experts nationaux des pays participants, afin de concevoir, gérer et mettre en œuvre des programmes au niveau local. Les outils de mesure de la RAMAA sont donc construits par les pays participants, en partenariat avec l'UIL, les bureaux extérieurs de l'UNESCO concernés, ainsi que des chercheurs et des consultants.