Article

La 52e conférence de l'eucen a souligné l'importance du travail de l'UIL sur l'apprentissage tout au long de la vie dans les universités

Group of university students old and young

Date : du 8 au 10 juin 2022

Lieu : Budapest (Hongrie)

L'UIL a présenté ses travaux sur la contribution des établissements d'enseignement supérieur à l'apprentissage tout au long de la vie lors de la 52e conférence du réseau européen d'éducation permanente universitaire (eucen), accueillie par l'Université d'Europe centrale à Budapest du 8 au 10 juin 2022.

Les résultats d'une enquête mondiale menée par l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) et l'Association internationale des universités (AIU) auprès de quelque 400 établissements d'enseignement supérieur dans le monde ont révélé de nombreuses tendances prometteuses en matière d'apprentissage tout au long de la vie dans l'enseignement supérieur au niveau mondial. Cependant, dans certains domaines d’importance, une action plus soutenue est nécessaire pour garantir des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous. 

Un ensemble de recommandations politiques de l'UIL a souligné que le renforcement des cadres politiques et des capacités institutionnelles tels que les procédures de financement et d'assurance qualité, tout en promouvant des parcours d'apprentissage flexibles, permettrait d'élargir l'accès indispensable des apprenants non traditionnels à l'enseignement supérieur en vue de relever les futurs défis sociétaux.

Les résultats de l'enquête mondiale et les recommandations de l'UIL en matière de politiques ont fourni une base de connaissances pour alimenter les discussions entre les représentants de l'enseignement supérieur et les autres parties prenantes à Budapest. Les participants à la conférence ont évalué le statu quo et la voie à suivre pour les établissements d'enseignement supérieur européens en examinant les dimensions de la participation, de la performance et du partenariat. De nombreux établissements d'enseignement supérieur en Europe ont répondu aux appels à devenir de véritables institutions d'apprentissage tout au long de la vie et à soutenir la création d'une culture d'apprentissage tout au long de la vie. Il s'agit notamment d'initier des formes efficaces et innovantes de transfert de connaissances pour des économies durables et des sociétés inclusives en améliorant les qualifications et en développant les compétences des apprenants non traditionnels. 

Dans l'ensemble, la conférence a réaffirmé l'importance des établissements d'enseignement supérieur pour l'apprentissage tout au long de la vie, mais a également appelé à poursuivre les efforts pour transformer les établissements d'enseignement supérieur en établissements d'apprentissage tout au long de la vie. L'UIL soutient les États membres et autres parties prenantes par des recherches et des conseils ciblés en matière de politiques. En ce qui concerne l'Europe, la discussion s'est concentrée sur l'amélioration des mécanismes d'élargissement de l'accès et de la participation, notamment par une plus grande flexibilité concernant l’accès, l'offre et l'accréditation. Les participants ont estimé que la promotion de parcours d'apprentissage flexibles et le développement des micro-crédits étaient essentiels. 

Une série de rapports de recherche de l'UIL, présentera l'ensemble des résultats de l'enquête ainsi que des études de cas, ce qui permettra de mieux comprendre les différents mécanismes d'élargissement de l'accès aux apprenants non traditionnels et de recentrage de l’enseignement supérieur sur l'apprenant. En outre, l'accent a été mis sur le rôle des universités en tant qu'acteurs locaux, un autre domaine que l'UIL soutient par le biais du Réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO.  

Informations complémentaires